Brico vend deux tiers de plus pendant la crise sanitaire

Pendant la crise sanitaire, les gens ont commencé à faire des travaux, et le groupe de bricolage Maxeda en profite : le propriétaire de Brico a réalisé une augmentation de 44 % de ses ventes comparables en mai.

La caisse est de nouveau sur la bonne voie

Depuis la fermeture, l’emploi a repris de plus belle : aux Pays-Bas – où les magasins sont restés ouverts – les ventes dans le secteur du bricolage ont augmenté d’un quart, ce qui constitue immédiatement la plus forte croissance depuis 2005. Sur l’ensemble du trimestre, la croissance a été de 13,6 %, selon les statistiques néerlandaises.

Pour Maxeda, le groupe à l’origine de la chaîne de franchise Brico et Praxis, la tendance est venue au bon moment. La société de portefeuille se débattait depuis un certain temps avec des résultats en baisse et les détenteurs d’obligations craignaient le pire lorsque la pandémie de corona a éclaté : l’action ne se négociait alors qu’à 45 % de sa valeur nominale. Les analystes étaient particulièrement préoccupés par la situation de trésorerie de l’entreprise.

Mais aujourd’hui, ces liquidités sont à nouveau comprimées : au cours du trimestre clos fin mai, Maxeda disposait de 156 millions d’euros de liquidités, selon le groupe lui-même, en raison de résultats d’exploitation positifs. Le groupe est parvenu à réduire les stocks et a bénéficié de mesures de soutien dans le cadre de la crise de la couronne, telles que des reports d’impôts et une réduction des heures de travail pour les employés. Entre-temps, la conversion de l’ancienne formule Formido à Praxis a également été achevée, ce qui signifie des économies considérables.

Une croissance spectaculaire

Bien que les ventes aient légèrement diminué au cours du premier trimestre, la crise sanitaire a provoqué une augmentation spectaculaire. Aux Pays-Bas, les ventes ont augmenté de pas moins de 41 % sur une base comparable depuis le début du blocage le 16 mars. Après la réouverture en Belgique, les ventes du réseau de franchise Brico ont augmenté de pas moins de 66%. Pour l’ensemble du groupe, les ventes comparables ont augmenté de 44% au mois de mai.

“Il semble que la pandémie ait conduit à une nouvelle normalité. L’élément le plus important est une nouvelle appréciation et une nouvelle focalisation sur la maison. Il est reconnu que les tâches ménagères sont une activité essentielle”, conclut Maxeda. Entre-temps, le prix de l’action a également augmenté à nouveau pour atteindre plus de 90 % de la valeur nominale. Il reste à voir si le paiement de 14,5 millions d’euros en obligations prévu le 15 juillet pourra être effectué.

Pour plus d’informations sur le concept de franchise de Brico, cliquez ici.