Enquête auprès des réseaux de franchise de vente d’occasion

Pour trois Belges sur quatre, l’achat en deuxième main rend heureux

Voici ce que révèle une enquête menée auprès de 2.000 Belges pour le compte des franchiseurs Troc.com et Cash Converters et du site 2ememain. L’année dernière, plus d’un tiers des Belges (34,8%) ont acheté un ou plusieurs articles de seconde main. Plus des trois quarts de ces acheteurs (75,5%) s’en déclarent ‘satisfaits’ à ‘très satisfaits’.

Parmi tous les Belges ayant acquis des articles de seconde main en 2018, 86,8% ont acheté au moins autant, voire davantage, qu’en 2017. Les articles les plus prisés sont les vêtements (34,4%), les livres et bandes dessinées (32,4%) et les jouets (23,8%).

Bon pour le portefeuille. Bon pour la planète.

Plus de 6 acheteurs de seconde main sur 10 y ont consacré l’année dernière plus de 50 euros. Pour 19% d’entre eux, ce montant a même atteint 200 euros.

‘C’est bon pour le portefeuille’ est la raison n°1 invoquée pour acheter en deuxième main (81,1%). Quelque 40% des acheteurs citent ensuite le plaisir qu’ils ont à farfouiller dans les objets proposés à la vente. Plus d’un tiers des acheteurs (34,1%) sont motivés par des considérations écologiques : réutiliser les objets, c’est bon pour la planète. L’originalité des produits de seconde main est aussi invoquée, par 19,8% des répondants. Souvent, ces objets ne sont pas/plus disponibles neufs. Dernier chiffre, l’achat de seconde main est une habitude bien ancrée chez 5,4% des Belges, qui s’y adonnent tout au long de l’année.

Pas moins de 6 Belges sur 10 sont déjà entièrement d’accord avec l’assertion ‘pourquoi acheter un objet neuf si on peut le trouver d’occasion’. « Ce changement d’état d’esprit, c’est exactement ce que nous souhaitons provoquer. Depuis quelque temps, les consommateurs réfléchissent beaucoup à ce qu’ils achètent, et se demandent s’ils doivent nécessairement acheter du neuf. Avec la seconde main, ils acquièrent un produit équivalent, mais à un prix moindre », explique Stefano Musolino, porte-parole du réseau de franchise de Troc.com.

« Le marché de seconde main attire d’année en année un nombre croissant de consommateurs. Une fois qu’ils ont mis le pied à l’étrier, ils ne s’arrêtent plus. Nous observons également cette tendance dans nos 34 magasins, qui attirent un public toujours plus vaste et plus diversifié. L’achat de seconde main est devenu un authentique phénomène sociétal », conclut Kevin Kaeses, CEO du réseau de franchise Cash Converters.

La méthodologie

L’enquête en ligne a été réalisée en septembre 2018 par l’agence iVOX pour le compte des franchiseurs Troc.com et Cash Converters et du site 2ememain. 2.000 Belges ont été interrogés et l’enquête est représentative de la langue, du sexe, de l’âge et du diplôme. La marge d’erreur maximale est de 2,08%.

A propos de Cash Converters

Cash Converters, leader mondial dans l’achat et la vente de produits d’occasion de qualité, a été fondé en 1984 en Australie. Le groupe compte plus de 800 magasins dans le monde. Cash Converters achète et commercialise une très large gamme de produits quasi neufs, principalement en multimédia (smartphones, ordinateurs portables et tablettes, HIFI, TV, DVD, photographie, etc.), jeux vidéo, instruments de musique, petit électroménager, sport, bricolage, articles de jardin et bijoux. Les premiers magasins Cash Converters belges ont ouvert leurs portes en 1997 et le réseau compte aujourd’hui 34 points de vente dans notre pays avec un total de 250 employés. Cash Converters compte plus de 1,4 million de clients belges qui achètent et vendent en moyenne plus de 2 millions d’articles par an.

À propos de Troc.com

Le tout premier magasin d’occasion Troc a ouvert ses portes en 1982 en France. Le premier point de venteTroc.com belge a été ouvert en 1996. Chez Troc.com, un expert détermine avec vous la valeur de vos biens. Après cela, vous pouvez soit faire acheter vos biens en espèces, avec de l’argent comptant immédiat, soit les faire déposer. Avec la vente en dépôt, vous êtes payé par virement bancaire au moment de la vente de vos marchandises. Ensuite, les marchandises sont présentées de manière optimale dans le showroom et immédiatement mises en ligne. Le service de contenu ménager de Troc.com est également très populaire.

Pour plus d’information sur le concept de franchise Troc.com, cliquez ici.