Entretien avec Xavier Brohez, un franchisé satisfait de Midas

Franchising Belgium a rencontré le franchisé Xavier Brohez dans son garage de l’enseigne Midas situé dans la ville wallonne de Jemappes. Un franchisé expérimenté aux commandes.

Xavier Brohez (51) est à la tête depuis septembre 2000 de sa franchise Midas située Rue Maréchal Foch, aujourd’hui une des plus importante du réseau de cette enseigne spécialiste de l’entretien et de la réparation de véhicules toutes marques. Il vient de fêter son vingtième anniversaire avec l’enseigne.

Xavier a commencé sa carrière une fois son diplôme de mécanicien en poche en réalisant un stage dans un garage de l’enseigne Speedy où après un an il devient l’adjoint du manager. Son désir d’indépendance le poussera rapidement à se mettre à son compte dans son garage et il sera aussi impliqué dans le commerce de voitures d’occasion.

Mais en septembre 2000, l’opportunité d’ouvrir un garage en franchise sous l’enseigne « Midas » à Jemappes se présente et Xavier n’hésite pas et devient franchisé Midas à part entière.

Aujourd’hui son garage est équipé de 6 ponts, emploie une équipe de 11 mécaniciens, et émet quelque 8.000 factures par an, c’est dire que l’on ne chôme pas dans l’établissement. Une trentaine de véhicules en moyenne défilent quotidiennement dans le garage.

Il y a peu de turnover parmi le personnel du garage qui a une moyenne d’ancienneté de 9 ans.

Quels sont vos rapports avec votre franchiseur ?

Il est certain qu’après une vingtaine d’années comme franchisé chez Midas, les choses se passent bien et mes rapports avec la direction de l’enseigne sont cordiaux et positifs.

Je reçois régulièrement, comme tous les autres franchisés du réseau Midas, la visite d‘une personne du siège qui passe pour réaliser une inspection de terrain, faire divers échanges et une mise au point des installations du garage.

Les franchisés du réseau se réunissent également deux fois par an pour faire le point et discuter de l’évolution du réseau.

Je suis aussi un membre du Comité Marketing de Midas Belgique qui se compose de cinq franchisés et de représentants de la direction générale. Au cours des réunions de ce comité, les futures actions commerciales sont analysées et discutées et des options sont choisies de commun accord dans un esprit de dialogue positif et constructif. 

Quelles sont pour vous les qualités d’un bon franchisé ?

Je pense qu’adhérer au concept de la franchise et suivre les actions commerciales proposées par le franchiseur est un élément déterminant et fait partie du concept même de la franchise.

D’autre part dans notre métier, je pense qu’il est aussi important de faire appel aux fournisseurs référencés par le franchiseur qui bénéficie, dans le concept de groupe, de prix de gros pour le réseau et vouloir jouer la carte individuelle, serait contraire aux principes même de cohésion d’une enseigne.

En tant que responsable de ce garage et avec ma formation de mécanicien, il est évident que l’amour du métier est indispensable, même si aujourd’hui la gérance de l’établissement, du personnel et les contacts indispensables avec la clientèle prennent la majorité de mon temps.

Des projets pour l’avenir ?

Dans notre secteur en général, il est assez difficile de gérer plusieurs franchises, même s’il existe toujours certaines exceptions. Dans un certain nombre de cas les garages Midas se passent de génération en génération ce qui n’arrivera pas dans mon cas.

A mon âge et avec trois fils qui ont d’autres intérêts professionnels, je pense que je vais encore me consacrer à temps plein à notre évolution technique. Continuer à apprendre pour mieux investir est capital.  Je compte sur l’enseigne pour m’aider à évoluer au mieux pour les 10 prochaines années au minimum.

Pour plus d’information sur la franchise de Midas, cliquez ici.