Avant de devenir franchisé…  prendre un temps de réflexion s’impose.
La formule de franchise choisie me correspond-elle  ?  Qu’offre le franchiseur ?
Voici une première check-list pour vous guider dans le processus.

checklist pour devenir franchisé

Vous ne pouvez pas encore répondre à toutes les questions ? Ne vous en faites pas.  Mais même une réponse partielle va déjà vous aider à prendre la bonne décision avant de devenir franchisé.

1. Avant de devenir franchisé, je m’auto-évalue

Dans votre recherche de nouvelles opportunités, vous jouez un rôle primordial.  Avant de devenir franchisé vous devez vérifier si les réponses à ces questions sont conciliables avec ce que la formule de la franchise exige de vous

  • Dans quel secteur d’activité êtes-vous désireux et capable de fonctionner ? (alimentaire, prêt-à-porter, services…)
  • Aimez-vous les contacts humains ?
  • Vos aptitudes personnelles sont-elles suffisantes pour votre projet ?
  • Disposez-vous de suffisamment de qualités de leader et de persévérance ?
  • Pourrez-vous vous plier à la discipline imposée par un système de franchise ?
  • Avez-vous bien pesé le pour et le contre de la qualité de franchisé par rapport à celle d’indépendant ordinaire ?
  • Etes-vous en bonne santé ?
  • Bénéficiez-vous du soutien moral de votre entourage immédiat pour réaliser votre rêve de devenir indépendant ?
  • Est-ce que des heures de travail irrégulières et un revenu incertain ne vous rebutent pas, vous et votre famille ?
  • Quelle est votre mobilité géographique ?
  • De quels fonds propres disposez-vous ?
  • Etes-vous prêt à impliquer votre patrimoine en créant votre entreprise ?
  • Quelle est votre capacité d’emprunt ?
  • Quel est votre degré d’ambition ? Quels sont vos objectifs pour les 5 à 10 prochaines années ?

 

2. J’étudie l’organisation et la stratégie du franchiseur

Il importe aussi de savoir exactement avec qui vous allez travailler et d’avoir une idée exacte de l’historique et du fonctionnement du réseau de franchise.

  • Qui est le franchiseur (formation, expérience professionnelle, personnalité, …) ?
  • De quelle expérience le franchiseur dispose-t-il en matière de franchise ?
  • Quel est l’historique du réseau de franchise ?
  • Depuis combien de temps le franchiseur a choisit la franchise comme méthode de développement?
  • Pour quelles raisons le franchiseur a-t-il donné la préférence à la franchise plutôt qu’à des implantations propres pour se développer ?
  • Combien de magasins pilotes le franchiseur a-t-il ouvert et quand, avant d’adopter la formule de la franchise ?
  • A combien s’élève le nombre de franchisés, maintenant et il y a 1 an ? Existe-t-il une liste des noms et adresses de ces franchisés ?
  • Est-ce que des points de vente du franchiseur ont déjà dû arrêter leurs activités ou ont été déclarés en faillite? Dans l’affirmative, combien, quand et pour quelle raison ?
  • Combien de point de vente en franchise le franchiseur prévoit-il d’ouvrir dans le futur ?
  • En quoi consiste la procédure de sélection des nouveaux franchisés ?
  • Comment se présentent les comptes annuels du réseau de franchise pour les 3 derniers exercices ?
  • Comment évoluent des facteurs tels que l’effectif, le chiffre d’affaires, la liquidité, la solvabilité et la rentabilité ?
  • Quelles innovations (nouveaux produits, services, marchés, …) le franchiseur a-t-il introduites depuis qu’il a lancé la formule de franchise ?
  • Quel est l’objectif à 3 ans du franchiseur pour son réseau de franchise ?
  • Quelle est la structure actuelle du réseau de franchise et comment va-t-elle évoluer en fonction du développement futur de son réseau de franchise ?
  • Est-ce que le réseau de franchise est membre de la Fédération Belge de la Franchise ou d’une autre association ?
  • Qui est l’expert-comptable, le banquier et le conseiller juridique du franchiseur ? Existe-t-il d’autres références professionnelles ?
  • Est-ce que le franchiseur a signé un accord-cadre avec son banquier ?
  • Quels sont les principaux facteurs qui font que le réseau de franchise est rentable ?

 

3. J’en apprends plus sur le produit et le marché

Avant de devenir franchisé, vous devez bien vous informer sur le produit et le marché que vous allez choisir.

  • Quels en sont les caractéristiques, les points forts et les points faibles ?
  • A combien évaluez-vous la demande générale pour votre produit et quelle est la part de marché du franchiseur ?
  • Dans quelle phase de son cycle de vie (lancement, croissance, maturité, déclin) le produit se trouve-t-il ?
  • S’agit-il d’un produit saisonnier ?
  • Qui sont vos concurrents ?
  • En quoi votre produit se distingue-t-il de celui de vos concurrents ?
  • Quels sont les principaux points faibles de votre produit ?
  • Votre produit est-il protégé par une patente, un copyright ou une marque commerciale ?
  • Est-ce que le prix de votre produit est compétitif ?

Même si le franchiseur vous remet une étude de marché et/ou un plan financier, faites vos propres études. Vous allez devenir indépendant et vous devez comprendre toutes les composantes de votre future activité.

4. J’analyse le package franchise prévu par le franchiseur

Ce qui fait la spécificité de la formule de la franchise, c’est le package que le franchiseur met à la disposition du franchisé pour l’aider. Comme il diffère d’un réseau à l’autre, il est bon que le franchisé s’informe avec précision sur son contenu et sa portée.

  • Le franchiseur a-t-il prévu une formation pour les nouveaux franchisés et ses collaborateurs concernant le concept de l’entreprise et le produit ? Dans l’affirmative, en quoi consiste cette formation, quelle est sa durée et qui la paie ?
  • Est-ce que le franchiseur prévoit des actions de promotion, une “équipe de lancement” qui doit assister le franchisé notamment lors de l’ouverture du nouveau point de franchise ? Dans l’affirmative, quel en est le contenu, la durée et qui paie ?
  • Est-ce que le franchiseur fournit une assistance au franchisé lors de la sélection et de la formation de nouveaux membres du personnel ?
  • Est-ce que le franchiseur dispose d’un manuel des opérations où tous les aspects de l’entreprise franchisée sont décrits ?
  • Existe-t-il un système qui permet au franchiseur de contrôler les opérations de son franchisé ?
  • De quelle assistance permanente (formation, recherche et développement, étude de marché, assistance générale dans la gestion, marketing et promotion, ..) allez-vous bénéficier de la part du franchiseur lors du lancement de votre entreprise franchisée ?
  • Quelle aide pouvez-vous attendre en tant que franchisé en matière d’actions publicitaires et de promotion ?
  • Comment le franchiseur communique-t-il avec ses franchisés ? Comment les franchisés communiquent-ils entre eux ?

 

5. Avant de devenir franchisé, je calcule mes coûts et mes bénéfices

La formule de la franchise offre de nombreux avantages mais avant de devenir franchisé, il est crucial d’en connaître les coûts et calculer ce qui reste au franchisé en fin de parcours.

  • A combien s’élève le droit d’entrée, la “royalty”, la contribution pour la publicité nationale ou régionale ? Y- a-t-il d’autres frais ?
  • Faut-il verser une garantie et sous quelles conditions ?
  • Combien coûte l’aménagement de l’entreprise franchisée, les machines, l’enseigne, …. et quelle est la fréquence de renouvellement ?
  • Quelle marge brute pouvez-vous espérer ?
  • Quel chiffre d’affaires le franchiseur prévoit-il pour les 3 prochaines années ?
  • Quel chiffre d’affaires devez-vous réaliser pour atteindre le point d’équilibre ?
  • Combien de temps va s’écouler entre la signature du contrat et l’ouverture du point de vente ?
  • De combien de moyens à long terme devrez-vous disposer ?
  • Quel fonds de roulement (pour financer les stocks, les fournisseurs, …) devez-vous prévoir ?
  • Quelles sont les prévisions financières pour les 3 premières années ?

6. Je m’engage en toute connaissance de cause

Une fois votre réseau choisi, et avant de signer un contrat, un précontrat ou une réservation, le franchiseur vous remet le Document d’Informations Précontractuelles (D.I.P.) au minimum 30 jours avant la signature du contrat et ce conformément à la loi du 19.12.2005 relative à l’information précontractuelle dans le cadre d’accords de partenariat commercial.
Le projet de contrat doit être joint à ce document.

Aucune obligation ne peut être prise, aucune rémunération, somme ou caution ne peut être demandée ou payée avant l’expiration du délai de 30 jours suivant la délivrance du D.I.P.
Le D.I.P. et le contrat sont une mine d’or. Ils renferment l’essentiel des informations dont vous avez besoin pour décider, en connaissance de cause, de vous engager.  Il est impératif de l’étudier attentivement.

Le D.I.P. comprendra notamment des informations concernant :

  • le franchiseur et son entreprise,
  • son réseau d’exploitation,
  • ses résultats financiers,
  • le marché (général et local),
  • les clauses importantes du contrat.

Ne signez pas le contrat avant de l’avoir fait expertiser par des personnes compétentes (expert-comptable, avocat, …).
Les Cabinets de juristes membres associés de la FBF peuvent vous y aider.

7. J’examine bien le contrat de franchise

Il n’existe pas de contrat de franchise type. Chaque franchiseur est libre d’établir la convention qui lui plaît en concertation avec son franchisé.  Certaines clauses des contrats demandent plus d’attention que d’autres;  Avant de devenir franchisé, il est donc recommandé de bien les examiner.

  • Quelle est la durée du contrat ?
  • Quelles sont les conditions de prorogation du contrat ?
  • Lors de la prise d’engagements financiers (leasing immobilier, emprunt, …), a-t-on tenu compte de la durée du contrat de franchise ?
  • Qu’advient-il en cas de maladie ou décès d’une des parties ?
  • Qu’est-ce qui est prévu lorsque le franchisé ou le franchiseur veut mettre fin au contrat avant la date d’expiration de celui-ci ?
  • Qu’advient-il du stock à la fin du contrat ?
  • Qu’est-ce qui a été convenu concernant la délimitation du territoire ?
  • Est-ce que le franchisé est tenu de s’approvisionner intégralement chez le franchiseur ?
  • Que peut faire le franchisé si le franchiseur ne livre pas à temps les marchandises demandées ?
  • Quels sont vos droits si le franchiseur fait faillite ?
  • Est-ce que le franchisé peut exercer d’autres activités commerciales pendant ou après la durée du contrat ?
  • Est-ce qu’une instance d’arbitrage est prévue ?

 

8. Je consulte des collègues-franchisés

Avant de signer le contrat de franchise, il est intéressant de poser ces questions à d’autres franchisés. Ils savent mieux que quiconque, de par la pratique de tous les jours, ce qu’implique pour un franchisé une collaboration avec le réseau de franchise en question.

  • Est-ce que les chiffres de vente, bénéficiaires et de cash-flow correspondent à ce que le franchiseur avait prévu dans les budgets ?
  • Y-a-t-il eu d’importants frais imprévus ? Dans l’affirmative, lesquels ?
  • Combien de temps a-t-il fallu pour atteindre le seuil d’équilibre ?
  • Est-ce que le manuel des opérations est pratique et facile à suivre ?
  • Est-ce que le franchiseur tient ses promesses d’assistance au franchisé, tant lors du lancement que pendant la durée du contrat ?
  • Est-ce que la qualité de l’équipement, des stocks et du matériel fournis par le franchiseur est satisfaisante ?
  • Est-ce que le franchiseur rend régulièrement visite à l’entreprise franchisée ou demande de lui faire rapport ?
  • Certains franchisés ont-ils déjà eu de sérieux différends avec votre franchiseur ? Dans l’affirmative, à quel  sujet et (comment) sont-ils arrivés à un accord ?
  • Si vous deviez redevenir franchisé, quels éléments du contrat formuleriez-vous autrement ?
  • Conseilleriez-vous à des candidats-franchisés de s’engager avec votre franchiseur ?

 

Besoin d’une formation pour mieux connaître le système de franchise ?
Voir les prochaines dates des séminaires de la FBF “Se lancer en franchise”