Les réseaux de franchise dans le secteur du bricolage et du jardinage peuvent réouvrir leur portes sous réserve de mesures de sécurité maximales

La plupart des jardineries et des magasins de bricolage du monde de la franchise belge ont de nouveau ouvert leurs portes ce samedi dernier. Les magasins étaient entièrement équipés pour protéger leur personnel et les clients. Bien que les files d’attente étaient importantes, les deux secteurs ont été rassurés : “Ils étaient préparés”.

Les réseaux de franchise Brico et Hubo ont rouvert leurs portes samedi avec des mesures de sécurité maximales en place.

Le secteur des jardins, y compris le réseau de franchises AVEVE, était déjà préparé et comme tous les membres de l’Association belge des jardineries (BTV/ABJ) devaient également signer un protocole de “sécurité des jardins corona”, garantissant qu’ils respecteraient et appliqueraient les mesures. En outre, la ABJ souligne que, compte tenu de la taille des jardineries, il est plus facile de respecter les règles de distanciation sociale que dans les petits magasins d’alimentation, par exemple, et que le personnel actif est également moins nombreux.

Les jardineries et les magasins de bricolage ont peut-être reçu le feu vert du gouvernement, mais sont-ils également préparés à une ouverture aussi rapide ? Si cela dépend de Brico, oui. “Nous y travaillons. Samedi, nous avons déployé des personnes qui veulent travailler sur une base volontaire. Les personnes qui se sentent malades ou qui ne veulent pas venir travailler ont été autorisées à rester chez elles, explique Patrick Vandenbogaerde, PDG du réseau de franchise Brico Belgique, ajoutant que le respect des règles de distanciation sociale dans le magasin ne pose aucun problème.

Mesures de sécurité

Le réseau de franchise Brico, pour sa part, applique les mesures du Conseil de sécurité et y est bien préparé. Par exemple, « nous respectons les mesures prescrites qui sont également utilisées dans l’approvisionnement alimentaire et notre personnel reçoit également des masques buccaux, des gels pour les mains, mais aussi, par exemple, des masques en plexiglas pour les employés barbus. Soit dit en passant, nous avions déjà mis en place ces mesures de sécurité avant qu’elles ne soient officiellement introduites dans les magasins d’alimentation. Après tout, nous voulons protéger notre personnel au maximum, ce qui est très important pour nous », explique Patrick Vandenbogaerde.

Personnel propre

Le réseau de franchise Brico choisit délibérément de n’utiliser que son personnel permanent. “Nous utilisons notre propre personnel qui est autorisé à venir travailler sur une base volontaire, nous ne déploierons donc pas de personnel intérimaire supplémentaire ni d’étudiants. Certainement parce que nous ne voulons pas encourir de frais inutiles pour l’instant. Si nous n’avons vraiment pas assez de personnel, nous pouvons toujours déployer notre propre personnel dans les magasins. Sinon, nous pourrions fermer temporairement quelques magasins”, poursuit le directeur général de Brico Belgique.

Pour plus d’informations sur le réseau de franchise Brico ou Brico City, cliquez ici.