Belchicken Logo

La franchise Belchicken part à la conquête de l’Europe

Tout a démarré en Belgique, voici environ deux ans. Aujourd’hui, Belchicken compte près d’une trentaine de restaurants dont déjà 3 en Allemagne. Une première ouverture en France est prévue dans les prochaines semaines. Et ce n’est qu’un début.

Une fois la porte poussée, on en oublierait presque qu’on est dans un restaurant. Il y a le décor, l’espace entre les tables, la variété de ces dernières et des fauteuils, bien confortables. On pourrait se croire dans un de ces espaces de travail branchés, style 2.0, venus tout droit de Californie. Avec le stress en moins. Car ici, c’est calme, c’est cozy. On vient en famille ou avec des amis, on s’installe, on mange, on discute, on prend son temps. Tout le contraire du fastfood. 

Belchicken

Au niveau de la carte, c’est d’abord et avant tout du poulet et particulièrement du poulet frit. Mais on y trouve également des hamburgers, des fishburgers et des wraps. Et avec le choix de salades proposé, les végétariens trouvent aussi leur bonheur. Surtout que les portions sont généreuses et les prix accessibles. Les jeunes, et notamment les étudiants, apprécient. Et puis, Belchicken propose encore d’agréables douceurs, soit pour compléter un repas, soit pour une pause l’après-midi, par exemple avec les enfants. De quoi profiter de la terrasse ensoleillée.

Une centaine de franchises belges d’ici trois ans

Le concept est original. Et son succès impressionnant. En fait, depuis la naissance d’une certaine chaîne belge de hamburgers voici cinquante ans, on n’avait plus connu un succès national et international aussi… “giant”. Aujourd’hui, Belchicken compte 27 restaurants, dont 5 en fonds propres. Les 22 autres sont gérés par des franchisés. La chaîne belge est déjà présente en Allemagne avec trois restaurants et une première ouverture en France – à Lille – est attendue dans les prochaines semaines. Et d’ici la fin septembre, 5 restaurants supplémentaires seront inaugurés, portant le total à 32. Ce n’est qu’une première étape. D’ici la fin de 2024, Belchicken table sur une centaine de restaurants en Belgique.