Accueil / Toutes les actualités / Belchicken inaugure 3 nouveaux restaurants

Presse

Belchicken inaugure 3 nouveaux restaurants

Belchicken

La franchise belge de poulet frit ouvre 3 nouveaux restaurants en Belgique. Un réseau en forte croissance qui a plus d’un atout à offrir aux candidats franchisés. Explications avec Ismail Güney, Business Develop Manager chez Belchicken.

Une marque aux solides ambitions 

« Déjà numéro deux en Europe » sur le segment du poulet frit derrière KFC et ses 850 unités, la marque de restaurants Belchicken, née à Gand en 2014 et ouverte à la franchise depuis 2019, possède un réseau de 5 restaurants en propre en Belgique et quelque 30 franchisés (40 au total avec la France et l’Allemagne).

Aujourd’hui, l’enseigne belge connaît une impressionnante progression commerciale grâce à une croissance financière annuelle de 30% soutenue par un rythme effréné de nouvelles implantations à travers tout le pays, soit une quarantaine de franchisés en seulement 3 ans. « Cela fait 50 ans que personne d’autre n’a fait aussi fort que nous. Il s’agit d’une croissance aussi forte que Quick », se félicite Ismail Güney, Business Develop Manager Belchicken.

Et la marque s’est fixée d’ores et déjà l’objectif d’ouvrir 25 nouvelles succursales en franchise en 2022, afin de pouvoir atteindre d’ici fin 2025 la barre des 125 enseignes.

Belchicken

Une franchise qui rapporte gros 

Le réseau de franchise Belchiken génère annuellement quelque 35 à 40 millions d’euros de chiffre d’affaires en Belgique. « Un restaurant franchisé rapporte en moyenne un million d’euros par an », confirme Ismael Güney.

L’enseigne ne cache d’ailleurs pas les nombreux atouts offerts aux franchisés, à commencer par un faible taux de royalties et de marketing (4%) par rapport à la concurrence. « Cette faible redevance sert à exploiter une image de marque en plein essor tout en faisant gagner rapidement de l’argent aux franchisés », développe le responsable de l’enseigne. 

Et de fait, la plupart des enseignes parviennent à générer une marge moyenne proche de 20%. « Notre politique vise à pousser les franchisés à ouvrir davantage de points de vente », insiste Ismael Güney.

Trois nouveaux restaurants en Belgique

L’enseigne de restauration ouvre aujourd’hui trois nouvelles adresses franchisées à Waterloo, Roeselare et Aalst.

« L’ouverture du nouveau restaurant à Waterloo est importante, car il s’agit d’un emplacement crucial avec une grande affluence », témoigne notre Business Develop Manager chez Belchicken.

Une succursale soutenue d’ailleurs par un investisseur qui a préféré confier la gestion du magasin à un manager ». 

L’enseigne a également inauguré récemment un second point de vente à Roeselare en Flandre : une ouverture d’autant plus importante qu’il s’agit ici du plus grand restaurant du réseau qui en profite en parallèle pour inaugurer une nouvelle offre de services digitaux. 

« L’emplacement sur une chaussée commerciale particulièrement animée face à la gare correspond parfaitement à notre concept de restauration. La particularité de cette nouvelle adresse est qu’elle s’étale sur une surface de 640 m2, ce qui en fait le plus grand restaurant Belchicken de Belgique. Et à la différence des autres restaurants implantés jusqu’à présent en Belgique, nous y proposons également une nouvelle formule de petits déjeuners, ainsi que la possibilité de réaliser les commandes via des bornes digitales de dernière génération ».

Cap vers la transformation numérique de Belchicken

Belchicken

L’implantation des nouvelles bornes de commande constitue une évolution significative pour l’enseigne Belchiken en matière de transformation numérique, à l’instar de ce qui existe déjà dans d’autres chaînes de restauration, comme Mc Donald ou Quick. « Le franchissement de la barre des 40 restaurants nous a obligés à modifier en profondeur notre business plan. Nous cherchons désormais à avoir accès à davantage de données sur les clients et améliorer notre offre de services en fonction de l’emplacement des restaurants et de l’afflux des clients selon les heures de la journée », développe Ismail Güney. 

« L’arrivée des bornes nous permet ainsi de passer à une étape supérieure en matière de stratégie marketing digitale grâce aux données récoltées. Avec 4 millions d’utilisateurs de notre application, la numérisation des services permet de mieux connaître les habitudes de nos clients et donc d’adapter plus précisément nos plats en fonction de leurs besoins », poursuit le responsable de la marque. 

Des données numériques d’autant plus précieuses pour l’enseigne qu’elles permettent de savoir par exemple quelles sont les succursales visitées davantage par les familles ou les étudiants afin de pouvoir envoyer des promotions particulières ou des codes de réduction sur le smartphone des clients appropriés.

« En outre, les nouvelles bornes permettent aux clients de commander leurs plats sans devoir faire la file au comptoir », résume Ismail Güney.

Et au responsable de conclure : « les meilleures opportunités se font lorsqu’un réseau n’est pas encore arrivé à maturité, car il y a encore de belles places à prendre en Belgique.

Pour plus d’information pour devenir franchisés chez Belchicken, cliquez- ici.

Top 3 des derniers articles