Accueil / Toutes les actualités / Auto5-Midas, une franchise qui en a sous le capot

Presse

Auto5-Midas, une franchise qui en a sous le capot

Auto5

Auto5 et Midas, deux enseignes au concept distinct, qui partagent une idée commune : prendre soin de l’automobiliste et de sa voiture. Auto5 est le pionnier du concept de centre auto en Belgique, puisque le premier date de 1966. Côté Midas, fondée aux États-Unis dans les années 50, la première succursale européenne est inaugurée en 1975… en Belgique ! Alors que les 53 points de vente Auto5 combinent un magasin pour s’équiper et un atelier pour entretenir le véhicule, Midas se concentre sur la réparation mécanique. Deux vrais spécialistes auto multimarques, qui sont pleinement complémentaires. Une offre complète, experte et de qualité que connaît bien Julien Gossiaux, propriétaire de trois enseignes.

 Franchisé de père en fils

Julien Gossiaux

Julien Gossiaux commence sa carrière dans l’électro, au sein du magasin franchisé que tient son père. Mais les deux hommes, passionnés d’automobile, ont des envies d’autre chose… « On voulait se diversifier, aller dans un domaine qui nous passionne », confie le Walhinois. Assez vite, l’entretien auto se profile comme une évidence, tout comme le choix de la franchise. « Je baigne dans le monde des franchisés depuis mes 15 ans ! C’est génial de pouvoir être indépendant, en profitant du soutien et de la force de grandes enseignes, telles qu’Auto5 et Midas. On bénéficie du savoir-faire de la marque, son nom, sa notoriété, son expérience, etc. Si nous avions ouvert le garage “Chez Gossiaux”, ça n’aurait jamais marché de la même manière ! Derrière Auto5 et Midas, il y a aussi Mobivia, un groupe vraiment solide ! »

 Le choix de l’emplacement

En 2009, lorsque Julien se lance avec son père, Gembloux ne dispose pas de réelle offre automobile. La localisation coule donc de source… « En réalité, on avait déjà identifié un superbe emplacement près de chez nous. Preuve qu’on avait vu juste, notre Auto5 fonctionne toujours aussi bien », explique celui qui est désormais à la tête de trois points de vente, dont un Midas. Son emplacement « sous le bras », Julien toque à la porte du franchiseur Auto5, en quête du partenaire idéal. « Le concept matchait parfaitement avec nos attentes : un shop pour le do it yourself et un atelier pour la maintenance. Pour le reste ? On était convaincus par le potentiel commercial, car on connaît bien notre région. » Après un tour de financement bancaire, son premier magasin ouvre, dans le centre commercial, Campagne d’Énée de Gembloux 

Un secteur en pleine évolution

Le monde de l’auto fait face à d’importants défis, notamment sous l’impulsion des nouvelles technologies. Un contexte qui est loin d’effrayer Julien… « Mon franchiseur me donne pleinement confiance ! Il est tourné vers l’avenir et se donne les moyens de suivre toutes les évolutions du parc automobile. Le métier va changer ? On va s’adapter ! », affirme le chef d’entreprise, qui gère une vingtaine de travailleurs, entre vendeurs, mécaniciens et managers. Motivation et passion font le quotidien de Julien, qui souligne également ses bonnes relations avec les autres franchisés du réseau. « On se voit quelques fois par an, on s’appelle, etc. C’est top pour partager nos expériences, nos anecdotes, nos chiffres, mais aussi faire remonter directement des questions au franchiseur, par le biais de notre représentant “franchisé”. »

Un soutien sans failles

Midas

Après avoir ouvert son dernier magasin en pleine période covid, un quatrième pourrait voir le jour dans le futur, mais cela n’est pas encore en route… « Avec Auto5-Midas, on construit une relation durable, certains franchisés sont actifs depuis 30 ans ! Voilà pourquoi on veut y aller progressivement, en stabilisant d’abord nos commerces actuels, surtout après la phase difficile que nous venons de traverser », explique-t-il, en soulignant le rôle clé joué par le franchiseur. « Au quotidien,nous apprécions son soutien, ses services, formations, garantie nationale, force au niveau des achats, support marketing, expertise IT, site web,etc. Avec le covid, on était tous un peu perdus, mais on a pu encore plus compter sur son aide, entre autres pour la communication aux clients, équipes…  et l’aspect financier. » Le regard posé sur le futur, Julien savoure le chemin parcouru !

 « En tant que franchisé, on est souvent focalisé sur nos garages ! Le rôle du franchiseur Auto5-Midas est capital pour nous aider à relever le nez du “volant”… »

Top 3 des derniers articles