Accueil / Toutes les actualités / Vanden Borre Kitchen poursuit son expansion

Presse

Vanden Borre Kitchen poursuit son expansion

Vanden Borre Kitchen oostende

Le réseau de cuisinistes Vanden Borre Kitchen poursuit sa croissance avec l’ouverture de deux nouveaux points de vente à Ostende et Waregem. Soit 22 magasins répartis aussi bien en Flandre qu’en Wallonie. Mais l’enseigne nourrit désormais un nouvel objectif : 40 succursales franchisées. Analyse avec Michael Rosin, Secrétaire Général et Directeur Développement de la marque.

Créée en 2016, la franchise Vanden Borre Kitchen est une joint-venture de l’enseigne d’électroménager belge bien connue, détenue par le groupe français Fnac-Darty et le groupe Franchising Business Division qui détient plusieurs autres marques spécialisées dans la cuisine équipée.

« La marque est exclusivement distribuée en Belgique par un réseau de 22 franchisés indépendants. Le premier magasin a été ouvert à Drogenbos autour d’un concept innovant : offrir des cuisines sur mesure avec la garantie du prix le plus bas durant toute l’année, contrairement aux enseignes concurrentes qui proposent plutôt des promotions ponctuelles »  Cela veut dire que des collègues analysent régulièrement les prix des cuisines sur le marché afin de positionner nos tarifs de la manière la plus avantageuse. Le client achète donc sa cuisine au prix indiqué définitif, ce qui évite toute mauvaise surprise ».

L’autre spécificité c’est le tout compris. Chez Vanden Borre Kitchen tout est compris dans le prix, le métré, la livraison, la pose, les interventions et les garanties

À terme, la franchise Vanden Borre Kitchen cherche à établir un réseau de 40 magasins en Belgique grâce à son concept particulièrement dynamique.

Une marque dans le top 3 du marché de la franchise 

La crise sanitaire Covid-19 n’a pas eu d’impact négatif sur la croissance du réseau Vanden Borre Kitchen qui a enregistré ces deux dernières années une progression du chiffre d’affaires comprise entre 5 et 10%. 

« Nos ambitions commerciales reposent sur un objectif de 5 nouvelles ouvertures chaque année. Pour 2022, nous avons déjà enregistré 3 points de vente supplémentaires et 3 autres ouvriront d’ici la fin de l’année. Un critère très important pour accroître la notoriété de la marque qui fait déjà partie du top 3 du marché de la franchise en Belgique, derrière le leader ixina avec 56 points de vente et le réseau Kvik », se félicite Michael Rosin.

Deux nouveaux points de vente stratégiques en Flandre

L’enseigne vient d’ouvrir deux nouveaux magasins situés à Ostende (dirigé par franchisé Sven Beine) et Waregem (dirigé par les franchisé Jan Geirnaert) sur des axes particulièrement stratégiques. 

« Deux localités où nous n’avions pas encore de présence. Nous restons assez focalisés sur la Flandre, car il n’y a plus beaucoup de zones disponibles dans le sud du pays », confie Michael Rosin..

Il faut savoir qu’un point de vente Vanden Borre Kitchen nécessite au minimum une surface de 300-350 m2 pour exposer les 9 à 10 modèles de cuisine proposés par la marque. 

Vanden Borre Kitchen Waregem

Un investissement lourd, mais qui en vaut la chandelle 

Le panier moyen des commandes réalisées dans le réseau VDBK se situe entre 10.000 et 15.000 euros. « Il s’agit d’une franchise un peu plus premium qu’Ixina », précise le responsable de l’enseigne. 

En termes d’investissement, l’ouverture d’un point de vente implique un budget de 400.000 euros, avec un apport personnel du franchisé compris entre 80.000 et 100.000 euros. 

Quant au business modèle, il repose sur des royalties de 3,5% couvrant les coûts d’une infrastructure d’encadrement importante et qui reflètent une notoriété bien implantée. 

« Le concept de la marque repose sur la possibilité pour le client de créer sa cuisine de manière 100% personnalisée. Le franchisé peut ainsi bénéficier d’une notoriété bien établie sur le marché grâce à Vanden Borre ce qui réduit les risques d’investissement. Le secteur de la cuisine reste très dynamique, ce qui garantit un chiffre d’affaires en évolution constante ». 

Un magasin sous franchise Vanden Borre Kitchen parvient généralement à être rentable au bout de deux ou trois ans.  

Encadrement professionnel des franchisés

Autre avantage offert par la franchise : une variété de services mise à disposition des vendeurs du réseau. « Les franchisés bénéficient du support de nos départements marketing, commercial, produits (chargé de négocier les prix avec les fournisseurs), ou encore d’un bureau d’étude. Des animateurs réseau sillonnent les différents points de vente pour encadrer les franchisés dans le suivi de leurs tâches et l’analyse des résultats financiers ». 

Profil « managerial » conseillé

Parallèlement, la marque propose aux vendeurs des formations de 5 semaines pour leur donner les connaissances nécessaires pour travailler de manière professionnelle dans le milieu de la cuisine. « Le profil des franchisés a évolué depuis la crise sanitaire », observe le responsable de la communication de l’entreprise. « Avant la pandémie, les candidats franchisés étaient surtout des personnes d’une cinquantaine d’années en reconvention professionnelle, souvent d’anciens managers déjà connus dans le monde de la cuisine, qui souhaitaient changer de vie grâce au statut d’indépendant », développe Michael Rosin.

« Il faut avoir la fibre managériale pour gérer une franchise Vanden Borre Kitchen, car il faut pouvoir être en mesure d’encadrer des équipes de vendeurs. D’autant qu’il s’agit d’un secteur assez technique : il n’est pas donné à tout le monde de savoir dessiner une cuisine sur mesure », explique-t-on à demeure. 

Mais depuis la fin de la crise Covid-19, l’enseigne observe un intérêt croissant de la part d’un public plus jeune, comme ce jeune manager franchisé de 26 ans à la tête du magasin de Louvain, ou celui de Gerpinnes (28 ans). 

Pour toute information sur l’enseigne et sa franchise, cliquez ici.

Top 3 des derniers articles